Premiers soins

Avant toute chose, voyez un médecin. Ceci afin de vérifier que votre douleur n'est pas le symptôme d'un cancer ou de quelque autre maladie (très peu probable mais il faut quand même le vérifier) et de débuter le traitement.

Les meilleurs premiers soins sont d'éviter ce qui cause la douleur. Malheureusement, ceci signifie d'éviter de s'asseoir ce qui est très difficile à faire, particulièrement si vous pensez qu'il s'agit simplement d'une petite lésion minime qui va s'en aller d'elle-même et vous ne souhaitez pas en faire une histoire.

Mais en réalité ça vaut vraiment la peine d'essayer. Chaque fois que vous vous asseyez, vous aggravez la lésion. Si vous souhaitez vraiment vous asseoir, la bouée ou toute autre type de coussin placé sous le coccyx peut rendre service. Commencez maintenant – n'attendez pas d'être désespéré(e).

Certains médecins recommandent l'application de glace. Voyez si cela marche dans votre cas. Le médecin peut aussi vous prescrire des anti-inflammatoires (AINS). De nombreuses personnes disent que les suppositoires de Diclofenac, un anti-inflammatoire, soulagent la douleur. Si vous utilisez des drogues pour soulager la douleur, vous devez être attentif à ne pas les utiliser simplement pour masquer la douleur, ce qui vous conduirait à vous asseoir plus longtemps et à aggraver la cause des douleurs.

Si l'affection est mineure et que vous avez de la chance, la douleur peut disparaître sans autre traitement supplémentaire.